metropolitan. . .

Ez dakigulako baina jakin nahi dugulako Ez dugulako probatu baina probatu nahi dugulako Ez dugulako ikasi baina ikasi nahi dugulako Donostialdeko gazte literaturzaleen blog bohemio, paristar, idealista, erromantiko, fantasioso eta eroa.

vendredi, juin 08, 2007

IRAKURKETA DESEROSOAK (Michel Houellebecq)


26 février 2005. 11 heures du soir.

Je n’en peux plus. Je souffre trop. J’arrête. Je mets fin. Cette fois, je suis vraiment fatigué. Je n’y crois plus. Je ne souhaite faire de mal à personne.

Je ne publierai pas « Mourir ». Un de mes premiers livres publiés avait pour titre « Rester vivant ». J’essaie de refermer la boucle, d’annuler les traces de quelque chose ou de quelqu’un, d’un être malencontreux, embarrassé de lui-même, d’un être en somme qui n’aurait pas du être.

Je n’ai pas eu une vie heureuse.

J’ai quarante-sept ans aujourd’hui.

5 Comments:

Blogger MAGABILA said...

http://homepage.mac.com/michelhouellebecq/textes/mourir.html
-tik aterata

2:41 PM  
Anonymous lulú said...

moi, j´ai eu une vie heureuse.
J´ai vingt ans aujourd´hui.

3:30 PM  
Anonymous trikuharri said...

jode, gazte da ta!47!

8:02 PM  
Blogger Lucy in sky said...

putain comment il est con!

putain il aurait ses raison.

putain je lui comprend pas.

2:45 PM  
Anonymous Ene Eme said...

Enregistrer un commentaire.

3:23 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home